Les néobanques, une nouvelle vision du service bancaire

Neobanques

En quoi les néobanques sont-elles différentes des banques traditionnelles et des banques en ligne ? Si le terme est surtout défini par l’usage, il désigne généralement des établissements financiers 100 % en ligne qui ne sont pas adossés à une banque traditionnelle. Pour l’utilisateur, la différence avec une banque en ligne est bien réelle, car les services proposés et l’expérience utilisateur se démarquent nettement chez ces nouveaux acteurs du secteur.

 

Entre digitalisation et quête de simplicité, les origines des néobanques

Les néobanques apparaissent en France au cours de la décennie 2010. La digitalisation de la société et le succès des smartphones permettent alors une nouvelle approche de la banque, hors de tout réseau institutionnel. Les néobanques sont en effet des banques 100 % en ligne. Il ne faut cependant pas les confondre avec ce que l’on nomme traditionnellement des banques en ligne. Celles-ci, généralement créées ou rachetées par les acteurs du réseau bancaire classique, proposent exactement les mêmes services qu’une banque, ce qui n’est pas le cas des néobanques.

D’ailleurs, si certaines néobanques, comme Revolut et N26, possèdent depuis peu une licence bancaire, ce n’est pas le cas de la majorité des néobanques. Ces dernières sont dès lors de simples intermédiaires financiers, qui hébergent les fonds de leurs clients au sein d’une vraie banque. Elles sont donc étroitement liées au secteur bancaire, et rencontrent certaines limites : elles ne peuvent pas proposer de crédit ni autoriser de découvert.

Nées de la digitalisation, les néobanques jouent également sur la simplification des démarches. Elles permettent d’ouvrir un compte en cinq minutes, sans se déplacer, sans papiers… Aucun justificatif de revenu n’est exigé, et l’accès est autorisé même aux personnes interdites bancaires. Par ailleurs, les néobanques pratiquent des tarifs très attractifs. Certaines vont même jusqu’à proposer des comptes totalement gratuits. Elles proposent souvent des taux de change nets de frais et des virements internationaux à bas coût. Enfin, elles tablent sur une expérience utilisateur optimale, avec des interfaces simples et intuitives.

 

Qui sont leurs clients ?

Les néobanques se veulent une alternative à la banque traditionnelle plus qu’une concurrence directe. Elles visent un public avide de mobilité et de simplicité à moindre coût. Ultradigitalisées, elles séduisent surtout les millenials. Les néobanques sont idéales pour l’ouverture d’un premier compte bancaire, d’autant qu’elles ne permettent pas les découverts et n’exigent pas de revenu régulier, ce qui convient parfaitement aux étudiants. Ceux-ci, qui voyagent souvent, apprécient de pouvoir faire des retraits et des achats à l’étranger sans frais excessifs. Les professionnels indépendants apprécient quant à eux d’avoir un compte peu coûteux qui n’exige pas de revenu fixe. La plupart des néobanques proposent d’ailleurs des comptes professionnels. Enfin, les comptes des néobanques sont particulièrement adaptés au paiement en ligne comme aux transactions internationales.

 

Quel est leur avenir ?

Du fait même du contexte de leur création, les néobanques sont à la pointe de l’innovation dans le secteur bancaire. Elles savent ainsi mettre en avant des interfaces optimisées, entièrement basées sur l’internet mobile. Elles jouent sur la rapidité, l’ergonomie et la personnalisation, notamment des moyens de paiement. Enfin, elles savent jouer de tous les moyens de communication, des réseaux sociaux aux chatbot en passant par les communautés.

Elles pourront, demain, pousser leur digitalisation encore plus loin grâce à l’intelligence artificielle, la biométrie ou le big data. Dès lors, pourraient-elles remplacer les banques classiques ? Rien n’est moins sûr, car celles-ci disposent tout de même d’atouts importants : un réseau de distribution solide, des moyens financiers conséquents, un savoir-faire éprouvé et surtout, une très importante base de clientèle.

L’enjeu de demain pour les néobanques est sans doute la fidélisation d’une clientèle jeune et mobile, habituée à zapper d’un service à l’autre.

Attitude d’ailleurs facilitée par la simplicité même de l’usage de ces nouvelles banques !

 

Quelles sont les néobanques les plus représentatives ?

Désormais bien implantées en France, les néobanques offrent un panorama varié et une grande variété de services.

  • Sogexia est une banque 100% web et mobile qui revendique plus de 270 000 clients en Europe. Elle s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises. Sogexia propose Sogexia Club qui permet de bénéficier de réductions sur de nombreuses enseignes directement sous forme de cash-back.
  • Orange Bank est une vraie banque, et permet à ce titre de détenir un chéquier. Elle propose des livrets d’épargne et des crédits et autorise les découverts. Les retraits sont gratuits en zone euro.
  • N26, créée en Allemagne, est très développée en France où elle compte 200 000 clients. Elle propose une application intuitive et séduisante, et une fonction d’épargne non rémunérée. Elle permet le paiement mobile, y compris avant réception de la carte bancaire.
  • Revolut, d’origine britannique, est présente en France depuis 2017. Elle permet des paiements sans frais dans 150 devises différentes, l’achat de cryptomonnaie ou encore du trading gratuit. Elle propose un agrégateur de compte, pour centraliser tous ses comptes, même externe, dans son application.
  • Nickel, créé en 2014, offre une alternative originale : l’ouverture d’un compte en cinq minutes dans un bureau de tabac. Le client repart immédiatement avec une carte bancaire et un RIB. Autre avantage, il est possible d’effectuer des retraits ou des dépôts de liquide auprès de son buraliste !
  • Aumax est un compte de paiement qui permet d’utiliser tous ses comptes avec une seule et même carte bancaire.

Le programme Merci cher client de ValueServe, un atout pour les néobanques

Parce que les néobanques ont besoin sans doute plus que d’autres de fidéliser leur clientèle, ValueServe leur propose le service Merci cher client. Avec ce programme, offrez à vos clients un porte-cartes en cuir de qualité marqué de leurs initiales à chaque commande ou renouvellement de carte bancaire. ValueServe expédiera gratuitement cet objet élégant et pratique. De plus, grâce au mécanisme autopayant conçu par ValueServe, cette jolie attention ne vous coûtera rien.

 

Marc RENVERSÉ
Marc RENVERSÉ
Président